Nicolas Bonomi va courir de Rochefort à Orval via le GR, soit 113km, pour Cap 48

Nicolas Bonomi.
Nicolas Bonomi. - DR

Le samedi 21 novembre, c’est en solitaire que Nicolas Bonomi devrait parcourir 113km de l’Abbaye de Rochefort à celle d’Orval via les chemins balisés du GR. « Je devais le faire avec un ami mais il s’est blessé », explique le triathlète namurois qui va courir pour la bonne cause. « En voyant pas mal d’initiatives sur les réseaux sociaux durant le confinement, cela m’a donné envie de faire quelque chose pour une association et les plus démunis. J’ai donc pensé à Cap 48. Je n’ai jamais couru plus de 100 km. Mon maximum, c’était 83km en montagne en 2019 alors que j’ai déjà fait pas mal de 50-60 bornes. »

L’organisateur du marathon de Namur n’est toutefois pas encore sûr de courir samedi prochain. « En fait, comme le couvre-feu devait se terminer le 19 novembre, j’ai envoyé un mail aux provinces pour savoir ce qu’il en était mais je n’ai pas encore eu de réponse. Je compte normalement partir vers 4-5h du matin pour arriver vers 18h-19h à Orval mais il faut encore compter la route du retour sur Namur. Vu que le comité de concertation a décidé ce vendredi de maintenir les mesures fédérales jusqu’au 13 décembre, j’imagine que les communes et provinces vont suivre et le couvre-feu risque d’être prolongé jusque-là. Si c’est le cas, à moins d’avoir une dérogation, je vais devoir reporter car je compte sur des amis et des cousins pour les ravitaillements. Étant donné que je compte participer au premier ultra-trail de Sibérie à Profondeville en février, je ferai cela probablement en janvier. Mais cela serait vraiment dommage car je me sens prêt et au top de ma forme. »

En attendant, vous pouvez toujours le soutenir et faire un don à Cap 48 via le site internet https ://agir.cap48.be où il suffit de taper le nom de Nicolas Bonomi dans la barre de recherche. 530 euros avaient déjà été récoltés ce vendredi et l’objectif souhaité est d’atteindre 1.000 euros.

V.C.

Aussi en Sport régional