Foot (N1): en revalidation, l’attaquant du RFB Roman Ferber profite aussi de la famille

Roman espère être prêt pour l’éventuelle reprise de janvier.
Roman espère être prêt pour l’éventuelle reprise de janvier. - T.M.

Au début du mois d’octobre, Roman Ferber subissait une intervention pour une hernie inguinale qui l’a longtemps fait souffrir. L’opération aurait pu être programmée plus tôt, mais voilà, le RFB devait s’en remettre au verdict et au timing du médecin de l’Union saint-gilloise, où le joueur est toujours sous contrat. Malgré le « retard », l’attaquant a finalement limité la casse puisque, jusqu’ici, il n’a loupé que le match d’ouverture du championnat, face à Tirlemont. « Bien sûr, j’aurais préféré que la crise sanitaire ne vienne pas perturber nos vies », lance Roman. « Ceci dit, je peux dire que j’ai un peu de chance dans mon malheur dans la mesure où je n’ai pas raté grand-chose. Un mal pour un bien, donc, en ce qui me concerne ».

Kiné et cardio

Le Carolo poursuit sa rééducation au centre de médecine sportive de Monceau, à deux pas de chez lui et où bosse notamment Didier Beugnies. « L’opération s’est bien déroulée. J’ai passé une nuit à l’hôpital avant de rentrer chez moi. Et depuis trois semaines, j’ai entamé la phase de revalidation. Je fais essentiellement de la kiné et du cardio. Cela devrait me permettre de récupérer assez rapidement même si, dans l’immédiat, je ressens une petite pointe au niveau de l’adducteur. C’est assez douloureux. Maintenant, j’espère que ce n’est pas trop grave ». Roman a des contacts réguliers avec Dante Brogno. L’entraîneur des Francs Borains suit de près l’évolution de son attaquant. « Le coach connaît bien les personnes avec lesquelles je travaille à Monceau… »

À la maison

Jusqu’à nouvel ordre, la reprise du championnat de Nationale 1 est prévue en janvier 2021. Si tel est le cas, l’avant-centre de 27 ans compte bien épauler ses partenaires. « Après l’opération, il faut deux mois pour que tout rentre dans l’ordre. J’espère donc être sur pied et en forme si nous avons l’autorisation de reprendre la compétition en début d’année prochaine ». En attendant, quand il n’est pas occupé à sa revalidation, Roman passe du bon temps en famille. « Comme la plupart des gens, compte tenu de la situation, je sors très peu. Il nous arrive d’aller au bois avec ma femme et ma fille, mais en règle générale, je reste à la maison et je profite ».

F.Mi.

Aussi en Sport régional