Réouverture de l’horeca: il faut un positionnement et un cadre clair très rapidement

Réouverture de l’horeca: il faut un positionnement et un cadre clair très rapidement

S’il semble maintenant bel et bien acquis que de nombreux restaurants liégeois ouvriront leurs portes le 1er mai prochain, un certain « flou » demeure néanmoins quant à la forme.

Il est certainement un peu tôt, mais il est dommage tout de même que suite à cette réunion, les autorités liégeoises ne se positionnent pas clairement sur le sujet : quelle sera la réaction si des restaurateurs décident également d’accueillir des clients « à l’intérieur » de leur établissement, notamment dans le cas de ceux qui ne disposent pas de terrasse ?

Cette réunion du secteur de l’horeca liégeois était supposée uniformiser la démarche, afin que chacun des restaurateurs aille dans la même direction : à savoir ouvrir le 1er mai, et tous dans les mêmes conditions. Mais il nous revient que pour certains d’entre eux, cela a finalement eu l’effet inverse. Plusieurs commerçants auraient en effet le sentiment d’avoir été mis de côté : alors qu’ils pensaient qu’on allait leur dire que même ceux qui n’ont pas d’espace extérieur pourraient rouvrir, il y aurait maintenant un certain rétropédalage et il n’en serait plus question… Plusieurs d’entre eux se sentiraient complètement perdus, tiraillés entre des carnets de réservation déjà complets mais aussi le fait qu’ils ne veulent pas transgresser des règles qui devront être rapidement établies.

Cette crise sanitaire n’a que trop laissé la population dans le flou. Il est louable, à un moment, de prendre des initiatives mais il faut aussi pouvoir les assumer. Et pour cela il faut un positionnement clair et un cadre établi. Il est l’heure de s’exprimer de manière limpide et plus avec des « on verra ». Le 1er mai arrivera très vite.

Notre sélection vidéo
Aussi en REGION LIEGEOISE