De 1.500 à 6.000€ pour installer son commerce dans le centre-ville de Dour

De 1.500 à 6.000€ pour installer son commerce dans le centre-ville de Dour
D.R./Facebook

Un centre-commercial avec plein de grands magasins c’est bien… mais ça fait fuir les citoyens du centre vers l’extérieur. Et ça, les élus politiques de Dour veulent l’éviter à tout prix. C’est pourquoi la redynamisation du centre-ville est régulièrement au cœur de projets et de discussions.

« Pour inciter et soutenir les nouveaux projets commerciaux dans le centre, l’idée est d’avoir une prime de base pour tout nouveau commerce qui s’installe dans une zone spécifique. On parle ici de la zone entre la place Verte, la place des Martyrs et la Grand’Place », annonce le bourgmestre de Dour, Carlo Di Antonio.

De 1.500 à 6.000 €

La prime de base est de 1.500 euros pour un commerce qui souhaite s’installer dans une cellule vide de la zone. Elle est doublée si le commerce n’existe pas encore ou si le projet amène un élément nouveau ou original. « La prime peut encore une fois doubler, et aller à 6.000 euros, si le commerce s’installe dans la partie qui vient de faire l’objet de travaux, soit entre la place des Martyrs, la rue Général Leman et la rue Grande », décrit le bourgmestre.

Les commerces pourront notamment s’installer dans la Grand’Rue.
Les commerces pourront notamment s’installer dans la Grand’Rue. - D.R.

Il est possible de demander la prime pour un commerce existant, mais elle est réduite de 50   % puisque la prime sert principalement à s’installer. La prime est compatible avec la prime Créashop de la Région wallonne.

Pas tous les secteurs

Certains secteurs sont exclus dans l’attribution de la prime. « Ce sont ceux qui existent déjà et parfois en gros nombre tels que les coiffeurs, les friteries, les sandwicheries ou ceux qui ne sont pas des magasins comme des banques, des sociétés de courtage ou d’interim », détaille Carlo Di Antonio.

Une prime débattue lors du conseil communal de ce jeudi soir.
Une prime débattue lors du conseil communal de ce jeudi soir. - Facebook

La prime sera reçue en plusieurs fois, d’abord 50 % puis 25 % après six mois et les derniers 25 % après un an. Le receveur s’engage à garder son commerce durant au moins deux ans.

Une initiative saluée par l’opposition, notamment par son chef de file, Joris Durigneux (PS).

Un nouveau souffle libéral à Dour: Alain Miraux débarque au conseil communal

Alain Mireau (à dr.) est vice-président de la section MR de Dour.
Alain Mireau (à dr.) est vice-président de la section MR de Dour. - D.R.

Ce jeudi soir, Alain Miraux a prêté serment devant le conseil communal de Dour. Il devient dès lors conseiller communal sous l’appartenance de Dour Demain.

Une heureuse nouvelle pour le principal concerné qui a hâte d’aider les citoyens, et plus particulièrement les commerçants. « Je suis commerçant à Dour depuis 38 ans et j’ai toujours été très impliqué dans la vie associative. Je suis un des membres fondateurs de la Gestion Centre-Ville en 1998 avec le bourgmestre de l’époque », décrit Alain Miraux.

Un combat qu’il a toujours mené discrètement sans trop afficher sa couleur politique. « Depuis la mandature précédente, j’ai décidé de me présenter car je suis en fin de carrière et je peux donc plus facilement afficher mes couleurs », explique le Dourois.

Libéral de Dour

Pierre Carton, premier échevin à Dour mais également président de la section MR de Dour, a tenu à féliciter le nouveau venu. « Je suis très fier qu’il nous rejoigne au sein de cette assemblée et vienne ainsi renforcer notre composante libérale. Il apporte une voix supplémentaire qui permet d’imprimer un peu plus la souche libérale au sein de la majorité », décrit le premier échevin dourois. Alain Miraux est d’ailleurs vice-président de la section MR de Dour.

Selon lui, c’est une belle opportunité pour le commerçant mais aussi pour la commune qui va pouvoir bénéficier de l’expertise d’Alain Miraux. « C’est réellement un référant pour les thèmes du commerce et du centre-ville au sein de notre équipe », conclut Pierre Carton.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Dour (Hainaut)Région wallonne
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MONS-BORINAGE