Les burn-outs et dépressions de longue durée ont augmenté de 40% en quatre ans

Les burn-outs et dépressions de longue durée ont augmenté de 40% en quatre ans

On comptabilisait 78.330 personnes en dépression (+42 % par rapport à 2016), 33.402 personnes en burn-out (+33,09 %), pour un total de 170.224 personnes en invalidité en raison de troubles mentaux (+26,02 %).

Le nombre total d’invalides, toutes causes confondues, s’élevait, lui, à 471 040 (soit une augmentation de 20,54 %).

Cette nette hausse concerne les différents statuts de travailleurs, mais les indépendants (+50,93 %) sont encore plus touchés que les salariés et les demandeurs d’emploi (+38,72 %).

Chez les salariés et les demandeurs d’emploi, 36,87 % des personnes en invalidité le sont en raison d’un trouble mental. Le burn-out et la dépression représentent 24,14 % des cas d’incapacité de travail de longue durée (7,14 % pour le burn-out et 17 % pour la dépression).

Chez les indépendants, 24,91 % des personnes en invalidité le sont en raison d’un trouble mental. Le burn-out et la dépression représentent 17,32 % des incapacités de travail de longue durée (6,33 % pour le burn-out et 10,99 % pour la dépression).

Depuis quelques années, le coût des allocations d’incapacité de travail a dépassé celui des allocations de chômage, relève La Libre Belgique.

Découvrez tous les chiffres du coronavirus dans votre commune (nouveaux cas, incidence et vaccination)

Recherchez votre commune en tapant le code postal ou le nom

Résultat(s) de votre recherche:
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique