Bastogne: volé par son voisin, il réplique à coups de batte

Bastogne: volé par son voisin, il réplique à coups de batte

Un habitant de Bastogne est actuellement poursuivi devant le tribunal correctionnel de Neufchâteau pour avoir frappé son voisin à coups de batte de base-ball. Les faits remontent au mois d’août 2020. Persuadé d’avoir été volé par son colocataire, le prévenu est venu frapper à sa porte pour tenter d’obtenir des explications. Non sans avoir au préalable emporté une batte de baseball au cas où la situation lui échapperait.

« Le voisin est un homme vraiment très costaud », souligne l’avocat de la défense. « Il s’est approché de mon client pour le frapper. Lequel lui a alors clairement dit de ne pas avancer sinon il allait frapper avec la batte. »

Selon certains témoins, le voisin se montrait effectivement très menaçant. Le prévenu a donc mis ses menaces à exécution. « Mon client a respecté la procédure légale, si on peut dire ça ainsi », poursuit l’avocat de la défense. « Si le voisin voulait prendre un coup de batte, c’est sa faute à lui. »

Brisée en deux

Toujours est-il que le prévenu n’y est pas allé de main morte. La violence des coups fut telle que la batte s’est brisée en deux.

Pour le ministère public, la réplique ne relève pas de la légitime défense. « Il faut que cette défense soit proportionnelle à la menace. Ce n’est pas le cas ici », souligne le substitut du procureur. Le parquet réclame 6 mois d’emprisonnement. D’autant que l’intéressé est également visé pour la révocation d’un sursis accordé par le tribunal de police.

Du côté de la défense, on tente d’amoindrir la peine sur base de l’excuse légale de provocation. La défense plaide pour une peine inférieure à celle requise par le ministère public. Le tribunal prononcera son jugement le 17 juin prochain.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bastogne (prov. de Luxembourg)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers