La Russie a un rôle à jouer pour apaiser le Bélarus, selon Charles Michel

La Russie a un rôle à jouer pour apaiser le Bélarus, selon Charles Michel
Photonews

Lors du sommet des 24-25 juin, les chefs d’État et de gouvernement des 27 se retrouveront autour d’un rapport sur les relations politiques UE-Russie, que prépare le Haut représentant Josep Borrell. Les relations avec la Russie restent au centre des préoccupations européennes, entre autres à la suite de la mise en détention de l’opposant russe Alexei Navalny et le rapprochement déclaré de Moscou avec le Bélarus après le détournement d’un avion faisant le trajet Athènes-Vilnius.

La situation actuelle « et sa détérioration ne sont dans l’intérêt d’aucune des deux parties », a expliqué Charles Michel à son interlocuteur lundi, selon un compte-rendu de l’appel communiqué par le Conseil.

La situation au Bélarus a été abordée : « la Russie peut jouer un rôle important de soutien à une résolution pacifique de la crise », a soutenu Charles Michel.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Haut-le-Wastia (c.f. Anhée)Anhée (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Monde