Infrabel, le gestionnaire d’infrastructure du rail, recrute 10 profils sur Arlon

Infrabel ouvre également ses portes aux candidats disposant d’un diplôme du 2e degré (technique, professionnel ou général) qui seront formés en interne.
Infrabel ouvre également ses portes aux candidats disposant d’un diplôme du 2e degré (technique, professionnel ou général) qui seront formés en interne. - Infrabel.

Infrabel recrute. Au cours du second semestre, le gestionnaire d’infrastructure lancera un « sprint du recrutement » au niveau national afin de trouver pas moins de 400 personnes d’ici la fin de l’année, dont une dizaine de profils sur Arlon. Cela concerne principalement les profils techniques tels que des (électro)mécaniciens, des techniciens voie, des chefs de chantier et des conducteurs de trains de travaux. Tous ces métiers sont en pénurie et les postes vacants sont difficiles à pourvoir.

Les nouvelles recrues pourront travailler à proximité de leur domicile.
Les nouvelles recrues pourront travailler à proximité de leur domicile. - Belga

Gros pourvoyeur d’emplois

« Infrabel recherche aussi bien des personnes ayant un diplôme technique, à savoir un diplôme de deuxième cycle (4ème humanité), un diplôme de secondaire (technique, professionnel, artistique, général) ou un bachelier, que des hommes et femmes motivés, prêts à suivre des formations au sein d’Infrabel Academy. A l’issue de cette première étape, les candidats rejoindront les rangs de leurs collègues afin de contribuer à l’entretien et au renouvellement des voies, de la signalisation et de la caténaire ».

En 2020, Infrabel a engagé 726 personnes.
En 2020, Infrabel a engagé 726 personnes. - Belga

La demande est élevée. En 2020, Infrabel a engagé 726 personnes. Et chaque année, il y a entre 700 et 800 postes vacants. De nombreuses personnes travaillant pour le gestionnaire de l’infrastructure appartiennent à la génération des baby-boomers. La plupart ont pris leur retraite ces dernières années et ce phénomène se poursuivra encore dans un avenir proche. Celles et ceux qui partent doivent bien sûr être remplacés.

Travailler près de chez soi

Comme Infrabel possède de nombreuses implantations réparties dans toute la Belgique, il y a de fortes probabilités que les nouvelles recrues puissent travailler à proximité de leur domicile. « Fini les longs trajets et les pertes de temps dans les embouteillages. À la clé, moins de stress et un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée », vante Infrabel.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Arlon (prov. de Luxembourg)Celles (Hainaut)
Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG