Praet affiche les ambitions des Diables à l’Euro: «Nous voulons aller en finale»

Praet affiche les ambitions des Diables à l’Euro: «Nous voulons aller en finale»

Après leur victoire en Russie, les Diables rouges poursuivent leur préparation, à Tubize, pour affronter le Danemark le 17 juin prochain. Ce lundi, Dennis Praet s’est présenté en conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes.

Interrogé sur les ambitions des Diables rouges à l’Euro, le milieu de terrain de Leicester s’est montré clair. « Dans les premières minutes du match contre la Russie, j’ai senti une certaine nervosité dans l’équipe. Parce que tout le monde se rend compte qu’un tournoi important a commencé. Nous voulons atteindre la finale », a-t-il déclaré.

Dennis Praet est monté au jeu en fin de rencontre samedi en Russie, lors du premier match des Diables Rouges à l’Euro, disputant ainsi ses premières minutes dans un grand tournoi. « Je suis très heureux des occasions que je reçois », a-t-il confié.

« L’entraîneur m’offre du temps de jeu. Il a confiance en moi. Et le fait que plus de changements sont désormais possibles est un avantage », a expliqué Praet.

« Mon désir de jouer est très grand », a poursuivi Praet. « Je suis déjà très content de mes premières minutes et je sais qu’il y a des joueurs importants qui reviennent. Je serai toujours derrière l’équipe qui va jouer », a-t-il ajouté en référence aux retours attendus d’Axel Witsel et de Kevin De Bruyne dans l’entrejeu. Witsel, qui a réintégré le groupe après une rupture du tendon d’Achille subie en janvier, a d’ailleurs impressionné Praet. « C’est extraordinaire ce qu’il a fait. Lors du premier entraînement, j’étais choqué de voir qu’il était déjà si loin après sa blessure. »

« Je crois que ces retours vont donner un ’boost’ à l’équipe », pense Praet. « Nous avons fait un bon match en Russie, où nous avons gagné 3-0 sans ces joueurs. Cela donne un bon sentiment et nous donne encore plus envie de jouer les prochains matchs. »

Seule ombre au tableau samedi, la blessure de Timothy Castagne, équipier de Praet à Leicester. « C’est un très bon ami après cette année ensemble à Leicester. C’est dommage pour lui. J’espère que ça puisse guérir rapidement et qu’il y aura un miracle pour qu’il puisse jouer à la fin, mais ça va être difficile. »

Samedi, Praet a donc joué ses premières minutes dans un grand tournoi, alors qu’il sortait d’une saison perturbée par une blessure aux ischio-jambiers début janvier. « J’ai eu des doutes avant la sélection, car je n’ai pas beaucoup joué après ma blessure. J’étais très content d’être sélectionné. Et dès le moment que je suis arrivé, j’ai fait du travail en plus pour être au top de ma forme pour l’Euro. J’avais besoin de ça. D’autres joueurs qui ont moins joué cette année ont fait ça aussi. Cela a fait du bien à tout le monde. »

S’il sait que ses chances de jouer vont diminuer avec le retour de Witsel et De Bruyne, Praet connaît aussi l’exemple à suivre : celui de Thomas Meunier, buteur et auteur d’une passe décisive après avoir remplacé Castagne samedi. « Comme Thomas l’a montré, on doit être là. Ce ne sont pas seulement les onze qui débutent qui doivent être prêts à jouer, mais les 26 de la sélection. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Tubize (c.f. Tubize)Tubize (Brabant wallon)

Foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Diables rouges