Voici le point sur les perturbations du rail et du réseau TEC en région carolo

Voici le point sur les perturbations du rail et du réseau TEC en région carolo

Le Hainaut connaît aussi désormais des perturbations sur plusieurs lignes, à savoir celles reliant Charleroi-Sud à Couvin (L.132/L.134), à Ottignies (L.140), Namur (L130) et Châtelet (L130C). La ligne entre Fleurus-Auvelais (L147) est également perturbée.

Les dérangements sont aussi généralisés sur le territoire de la province de Liège, à savoir sur les lignes Namur-Liège-Guillemins (L125), Liège-Guillemins-Bomal (L43), Rivage-Gouvy (L42), Liège-Guillemins (L37)-Welkenraedt, Pepinster-Spa-Géronstère (L44), Chênée- Hammerbrücke (L3), Voroux-Kinkempois (L.36A), Kinkempois-Flémalle-Haute (L.125A), Liège-Guillemins-Visé (L.40) et Visé-Maastricht.

Les dessertes ferroviaires en provinces de Namur, Luxembourg et Brabant Wallon restent aussi concernées par des coupures de circulation liées aux intempéries, à savoir sur les lignes entre Gembloux et Jemeppe-sur-Sambre (L144), Ottignies et Gembloux (161), Gembloux et Namur (161), Ottignies et Sint-Joris-Weert (L139), Rochefort-Jemelle et Libramont (L162), Bomal et Marloie (L43), Namur et Dinant (L.154), Dinant et Bertrix (L.166) ainsi que Namur et Marloie (L.162).

La SNCB confirme que le trafic ferroviaire reliant Charleroi, Namur et Liège, mais aussi les régions au sud du sillon Sambre et Meuse, restera interrompu vendredi matin, selon le porte-parole Bart Crols.

Alors que le réseau ferroviaire a été placé à l’arrêt dans le sud du pays en raison des intempéries jeudi, la situation reste similaire vendredi matin. La SNCB demande donc aux passagers qui doivent se rendre vers le sud du pays de ne pas se rendre à la gare et de reporter tant que possible leur trajet. D’autres options de transport ne sont pas possibles à l’heure actuelle en raison des circonstances.

« Jusqu’à nouvel ordre, aucune circulation ferroviaire n’est possible entre Namur et Liège, de même qu’à l’ouest de Liège, et au-delà de Namur et Charleroi », selon le porte-parole.

Le gestionnaire du réseau ferroviaire belge Infrabel estime que « plusieurs semaines » seront nécessaires pour la réparation de certaines infrastructures endommagées par les inondations et intempéries, selon de premières prévisions.

Le TEC

Les conditions climatiques exceptionnelles perturbent une partie du réseau du TEC. En cas d’intempérie dans votre région, consultez l’état de votre ligne de bus/métro avant tout déplacement : https ://bit.ly/letec-actu-intempéries. Consultez également la liste des parcours supprimés : https ://bit.ly/letec-covid19-reseau. Ces informations sont mises à jour dès que possible, en fonction de l’évolution de la situation.

Voici les informations en région carolo :

Lignes 155 et 156 : Aiseau n’est pas desservi.

Ligne 170 : les arrêts « La Praille et Place de l’Eglise » à Ham-sur-Heure ne sont pas desservis dans les 2 sens.

Ligne 192 : déviée par les rues « rue des Carrières/ Chemin de Florenchamps/ Chemin des 3 arbres » vers Marbaix. Les arrêts Ham-sur-Heure rue de Thuillies/ rue Dubray/ Place de l’Eglise/la Praille ne sont pas desservis. Dans le sens vers Gozée, même itinéraire mais l’arrêt rue du Tordoir à Cour-sur-Heure n’est pas effectué dans ce sens.

Les voyageurs peuvent se tenir informés via le call center au 071/23.41.15 ou via la page Facebook @leTECofficiel.

Notre sélection vidéo
Aussi en CHARLEROI ET SA REGION