Retour gagnant en D1A pour l’Union Saint-Gilloise qui bat Anderlecht (1-3)

De retour parmi l’élite 48 ans plus tard, l’Union Saint-Gilloise a créé un petit exploit. En profitant des cadeaux des Anderlechtois, les visiteurs sont parvenus à faire la différence.

C’est Lazare qui a ensuite offert la victoire aux siens d’un envoi superbe (1-3). L’égalisation de Verschaeren avant la pause était anecdotique tellement les protégés de Vincent Kompany étaient impuissants en seconde période.

Voici donc le Sporting battu pour son premier match depuis très longtemps devant ses fervents supporters.

Le résumé du match

Orphelin de Sambi Lokonga parti du côté d’Arsenal, Anderlecht alignait d’entrée ses nouvelles recrues Wesley Hoedt, Taylor Harwood-Bellis, Sergio Gomez et Benito Raman.

Promue, l’Union retrouvait l’élite 48 ans après. L’entraîneur Felice Mazzu faisait également son retour en première division après avoir été remercié par le KRC Genk en 2019.

L’entame de la première période était à l’avantage des Anderlechtois, qui mettaient rapidement le pied sur le ballon. À la 13e minute, à la suite d’un bon appel dans le dos de la défense, Francis Amuzu se retrouvait seul face au gardien avant de voir son ballon heurter le poteau droit.

Malgré une domination anderlechtoise, les hommes de Felice Mazzu ouvraient le score à la 20e minute grâce à Deniz Undav. Après une transversale mal négociée de Killian Sardella sur le côté droit de sa défense, Loïc Lapoussin contrôlait le ballon avant de centrer au premier poteau vers son attaquant (0-1).

Les dix dernières minutes de la mi-temps étaient à l’avantage de la RUSG, qui multipliait les offensives. A 20 secondes du terme, les Anderlechtois récupéraient un ballon issu d’un corner pour l’Union et filaient en contre. Yari Verschaeren se retrouvait alors à la conclusion d’un centre à ras de terre de Sergio Gomez dans le rectangle adverse (1-1, 45+2).

En seconde période, l’Union a mis à profit une nouvelle erreur d’Anderlecht en récupérant un ballon mal négocié par l’arrière droit Michael Murillo. Sa remise en retrait trop molle était récupérée par Dante Vanzeir qui centrait vers Undav esseulé dans le rectangle. Il remettait son équipe aux commandes à la 62e minute (1-2).

Onze minutes plus tard, Lazare Amani décrochait une frappe à l’extérieur du rectangle et donnait deux buts d’avance aux promus, scellant par la même occasion le score à 1-3.

Revivez le direct

Le classement général

Les autres résultats

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Anderlecht (Bruxelles-Capitale)

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en SC Anderlecht