Coronavirus: Covax et la Banque mondiale s’allient pour financer des vaccins

Coronavirus: Covax et la Banque mondiale s’allient pour financer des vaccins
Belga

Ce nouveau mécanisme de financement doit permettre au 92 pays membres de Covax, les plus pauvres, d’acheter des doses supplémentaires au-delà du contingent déjà entièrement financé par les pays donateurs, souligne le communiqué.

«L’accès aux vaccins est le plus grand défi qui se pose aux pays en développement pour protéger leur population de l’impact de la pandémie de Covid-19 d’un point de vue sanitaire, social et économique», a souligné le patron de la Banque mondiale, David Malpass. Au 26 juillet, les 29 pays les plus pauvres n’ont pu administrer que 1,5 dose pour 100 habitants, là où les pays riches en sont à 95,4 doses pour 100 habitants, selon un décompte de l’AFP.

Les pays défavorisés, qui ont déjà des projets vaccinaux approuvés par la Banque mondiale, pourront confirmer leur souhait d’acheter des doses supplémentaires auprès de Covax, le type de vaccin et le calendrier de livraison.

Une fois la Banque mondiale informée par le pays de son plan, celle-ci pourra fournir à Covax une garantie de paiement. Fort de la caution de la Banque mondiale, «Covax peut négocier de gros volumes de vaccins anti-Covid avec les fabricants à des prix compétitifs», souligne le communiqué.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde