La France attend 50 millions de visiteurs étrangers cet été

La France attend 50 millions de visiteurs étrangers cet été
Photonews

En comparaison, ils étaient «35 millions l’an passé et 90 millions en 2019. L’été est donc porteur d’espoir», souligne M. Lemoyne.

«Une clientèle européenne de proximité est là : Allemands, Néerlandais, Belges. En revanche, les Britanniques, comme l’été dernier, viennent moins, parce que leur gouvernement a mis en place une stricte quarantaine à leur retour», détaille-t-il.

Paris en difficulté

La clientèle internationale «lointaine», cruciale notamment pour Paris, risque de faire encore largement défaut. «Quelques Américains reviennent depuis juin, mais on ne reverra pas les touristes asiatiques avant 2022. Et Paris souffre encore du manque de tourisme d’affaires», ajoute le secrétaire d’État.

Bonne nouvelle toutefois, «autant d’événements d’affaires sont prévus pour septembre-décembre 2021 qu’en 2019. Avec un bémol, car les professionnels de l’événementiel prévoient une baisse de 50% des surfaces de stands loués», poursuit-il.

Nombre de Français devraient, eux aussi, choisir de passer leurs vacances en France. «En 2020, 94% des Français qui sont partis en vacances avaient fait le choix de la France. Cette année, ils sont déjà 80%. Et avec la survenue de la quatrième vague aux quatre coins du monde, beaucoup choisissent finalement de redécouvrir nos territoires. Ils seront sans doute autour de 85%», indique le secrétaire d’État.

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde