Charles Weerts, 2e des 24 Heures de Spa : «Un accomplissement et une déception"

Charles Weerts, 2e des 24 Heures de Spa : «Un accomplissement et une déception"

Deuxième des 24 Heures de Spa-Francorchamps, Charles Weerts, 20 ans, avait des sentiments mitigés à l’issue de la course.

«C’est un accomplissement, puisque c’est tout de même une 2e place aux 24 Heures à 20 ans. Mais c’est peut-être l’une de mes plus grosses déceptions, si ce n’est la plus grosse de ma jeune carrière» explique le pilote Junior Audi Sport. «C’est la première fois que les larmes sont montées? Je ne pensais pas pouvoir vivre autant d’émotions. Ça ne fait que raviver ma flamme. Le jour où on gagnera, ce sera une belle revanche !"

Malgré le faible écart avec la Ferrari victorieuse, il était difficile de faire de mieux. «Nous n’avons pas fait d’erreurs. On ne pouvait pas aller chercher beaucoup plus de vitesse, la balance de performance ne nous était pas très favorable. C’est ainsi. On a essayé de compenser sur la stratégie. Mais nous savions que nous n’avions pas la vitesse pure pour gagner la course.»

Et pourtant, la pluie tombée à 40 minutes de l’arrivée avait permis à l’Audi de prendre la tête. «Je n’ai pas cru que nous allions gagner au moment où la pluie est arrivée mais je savais qu’on avait alors une chance. On était content car notre pari a fonctionné. Mais il n’y avait pas beaucoup de voitures entre Dries et Alessandro Pier Guidi.»

«Une chose à retenir, c’est qu’il ne faut jamais baisser les bras. On peut partir dernier et ne pas passer loin de gagner, surtout quand on est soutenu par des personnes très compétentes.»

Aussi en Moteurs