L’énorme coup de gueule d’Emmanuel André: «Cela me révolte»

L’énorme coup de gueule d’Emmanuel André: «Cela me révolte»

« Pour mettre fin à cette pandémie, on a besoin de plus de vaccins, rapidement. Mais ce à quoi on assiste, c’est une course à l’enrichissement de la part de Pfizer et une accumulation des doses dans les pays qui peuvent payer un prix artificiellement élevé », écrit le microbiologiste de la KULeuven.

« Cela me révolte », conclut Emmanuel André.

Pour rappel, on apprenait ce dimanche que le nouveau prix pour un vaccin de Pfizer, en Europe, passe de 15,5 à 19,5 euros. Celui de Moderna, qui était de 19 euros, grimpe à 21,5 euros. Selon une source citée par le Financial Times, les producteurs demandent davantage d’argent car ces vaccins fonctionneraient mieux que ceux de leurs concurrents.

L’accord conclu en mai avec Pfizer prévoyait que l’Union européenne pourrait bénéficier de 1,8 milliard de doses du vaccin Pfizer/BioNTech. Le prix était resté secret.

Par ailleurs, fin juin, la Commission avait annoncé acheter 150 millions de doses supplémentaires du vaccin de Moderna, sans en dévoiler le prix.

L’UE a déjà commandé des milliards de doses de vaccin, plus que pour ses environ 450 millions de citoyens, afin de prévenir une éventuelle troisième dose.

Aussi en Belgique