Le Gaume Images Festival, consacré à la photographie, à découvrir jusqu’au 22 août

Le Gaume Images Festival, consacré à la photographie, à découvrir jusqu’au 22 août

Faire découvrir davantage la Gaume, aller à la rencontre de ses habitants et touristes, croiser les artistes d'ici et d'ailleurs, offrir une nouvelle évasion artistique, faire apprécier la simplicité de son patrimoine architectural, naturel et humain, tels sont les enjeux que s’est donné le tout nouveau Gaume Images Festival (GIF).

« L'exposition-parcours de cet été s'étire du nord au sud de la Gaume, de Chassepierre à Montquintin, à partir de l’engagement du Centre culturel de Rossignol - Tintigny, de l’Harmonie royale Saint- Pierre, des Musées gaumais, de l'entreprise Ronveaux, de commerçants et de Gaumaises et Gaumais. Six artistes, chacun sur un site, sont réunis dans un cheminement artistique et culturel, dont chaque univers est à rencontrer en promenade », indique dans un communiqué l’organisateur du festival, Jean-Michel Jagot.

La Vraie Vie

Le GIF a pour thème «La Vraie Vie», comme le roman fort remarqué d’Adeline Dieudonné, sorti en 2018. L’héroïne de la jeune auteure belge francophone, une adolescente, porte à bout de bras l’enthousiasme et la joie de vivre face à un drame survenant à son petit frère et aux colères et violences de leur père à l’encontre de leur mère. «Cette histoire réaliste de révolte, de résilience, de combat, de rage à vivre la vraie vie et d’être au monde positivement, est servie ici dans un registre narratif visuel et sensible, d’une grande clarté, soutenue par des métaphores caustiques», analyse Jean-Michel Jagot. « C’est cette émotion, pure et engagée, décalée et étonnante, qui transpire dans le travail des artistes invités ».

Les œuvres présentées, dont certaines sont inédites, produites pour l’occasion, rendent compte d’un certain état du monde : le passage du XXe siècle au XXIe ; un regard sur la Nature et ses activités ; sur l’humain au quotidien ; sur l’environnement patrimonial ou naturel à préserver. La photographie y est questionnée dans tous ses états.

Une biennale  ?

L'exposition-parcours émaille la région et conduit, notamment, à (re)découvrir l'ancien Cinéma des familles à Éthe, exceptionnellement rouvert pour l'occasion. Idem pour La Ferme de la Dîme - Musée gaumais à Montquintin, fermée pour travaux depuis 4 ans, ainsi que l'ancien quartier artisanal historique de Florenville, juste au-dessus de la Semois.

« Ce programme, monté en moins de 5 mois, est à entendre comme l'esquisse d'une biennale future dédiée à la Photographie dans tous ses états, accompagnée d'une Académie d’été annuelle sur l'image fixe et en mouvement, qui se mettront en place dès 2022 », espère l’organisateur.

La Vraie Vietutoie le Festival international des Arts de la rue à Chassepierre et le Gaume Jazz Festival à Rossignol ; le BPS22, Musée d’art de la Province de Hainaut, prête une œuvre ; et le CACLB a ouvert exceptionnellement ses portes le samedi 18/7 dès 11h pour accueillir le public.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG