Attert / Arlon: Ils aident les sinistrés de la vallée de la Vesdre

Ils ont tout perdu.
Ils ont tout perdu. - D.R.

L’épisode dramatique de juillet dernier reste bien présent dans les mémoires. De nombreux bénévoles, plus d’un mois après le drame, ne cessent de redoubler d’efforts pour venir en aide aux sinistrés. Jean-Paul Eischen, un habitant de Tontelange, est de ceux-là. De ces bénévoles de la première heure qui n’ont pas perdu une once de motivation. « Il faut se rendre sur place pour se rendre compte. Ça glace le sang. On pense que tout est rentré dans l’ordre, que la vie a repris, mais c’est faux. Des personnes vivent encore dans les déchets et dans l’humidité. Dans le froid et les mauvais souvenirs. Ils ont encore besoin de nous ! »

L’homme a déjà fait quatre fois le déplacement jusque dans la vallée de la Vesdre. « Je suis moi-même membre d’une association qui s’appelle « Les yeux de Noah ». Mon ami, Françis Brolet, est membre de l’association « coudVite19 ». Ensemble nous avons décidé de mettre sur pied l’association « Luxembourg Solidaire ». Notre objectif, c’est de récolter des dons financiers afin d’acheter du matériel qu’on apporte directement aux sinistrés. »

Par matériel, Jean-Paul entend des réchauds, des radiateurs ou encore des taques de cuisson. Ils ont déjà apporté pour 7500 euros de matériel. « Mercredi, nous avons livré 20 réchauds à gaz, 10 radiateurs, 10 taques de cuisson et 5 percolateurs. Malheureusement, c’était notre dernier voyage, car on manque de dons. Mais il y a encore tellement à faire. Le temps plus froid arrive et certains n’ont ni chauffage ni électricité ». Jean-Paul souhaite faire un nouvel appel au don, en rappelant que « même 10 euros, cela serait déjà très bien. »

Pour faire un don, toutes les informations se trouvent sur la page Facebook « coudvite19 ».

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG