Double féminicide à Gouvy: Franz Dubois a appelé sa fille avant de se donner la mort

Double féminicide à Gouvy: Franz Dubois a appelé sa fille avant de se donner la mort
E.G./ Facebook

Ce samedi 21 août, des centaines de personnes ont rendu un dernier hommage à Nathalie Maillet, la directricre du circuit de Spa-Francorchamps, tuée par son mari, Franz Dubois, le 15 août dernier à Gouvy. Les funérailles, qui ont eu lieu à Malmedy, se sont déroulées dans une très grande émotion.

Franz Dubois avait d’abord tiré sur sa femme et la nouvelle compagne de cette dernière, Ann-Lawrence Durviaux, avant de retourner l’arme contre lui. Mais avant de se donner la mort, il aurait passé un dernier coup de fil à sa fille, Sabine Dubois, lit-on dans les colonnes de la DH.

Sabine Dubois est l’un des trois enfants que Franz a eu d’un précédent mariage. Elle a reçu un coup de fil de son père peu de temps avant qu’il ne se donne la mort, afin qu’elle puisse transmettre son message d’adieu au reste de la famille, ainsi qu’aux petits-enfants. « Il m’a dit qu’il leur avait tiré dessus. Et qu’il ne pouvait pas vivre avec cet acte. Il était dévasté et voulait ‘partir avec elle’ », a témoigné Sabine Dubois.

« Ce qu’il a fait est terrible, mais il reste mon père et je le considère toujours comme une personne infiniment bonne. Je l’aime encore, j’aimais aussi beaucoup Nathalie. Je pense à elle et à sa famille tout le temps », confie-t-elle à nos confrères.

Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG