Nivelles: Val de Thines avait anticipé les inondations dès sa conception

Exclusivité La Capitale
Le stockage peut contenir plus de 16.000 m³ d’eau.
Le stockage peut contenir plus de 16.000 m³ d’eau. - Motown Development

La Ville de Nivelles a été épargnée. Pour expliquer cette exception, les experts du projet du Val de Thines reviennent sur les mesures prises concernant leur site qui ont eu un impact positif global sur la Ville de Nivelles.

Pour rappel, en juin 2016, le quartier des Heures Claires et la rue des Déportés proches du site Val de Thines à Nivelles avaient connu une importante inondation. Suite à cela, Thines Real Estate (désormais Motown Thines) avait demandé la réalisation d’une étude détaillée des ouvrages existants en amont de la rivière, dont sont ressortis plusieurs manquements et dysfonctionnements. Les conseils et recommandations issus de cette étude ont été transmis à la Ville de Nivelles afin qu’elle puisse remédier à ces problèmes majeurs de gestion des eaux.

Une étude détaillée

Afin d’éviter toute éventuelle inondation, Motown Thines a fait réaliser en 2016 une étude détaillée dont sont ressortis des manquements dans plusieurs bassins d’orage (par exemple une absence de batardeaux de retenue d’eau), des défauts d’entretiens et des détournements de bassins d’orage en bassins d’ornement qui restaient pleins en permanence.

« Grâce à cette étude détaillée, nous avons constaté que toute l’eau provenant des hauteurs du Petit Baulers, des Portes de l’Europe (via la chaussée de Bruxelles) et de Lillois (via les voies SNCB) ruisselait directement dans la Thines au niveau de la rue des Déportés. Cette situation était accentuée par le fait que tous les terrains des papeteries étaient imperméabilisés à 100% par des routes et bâtiments. C’était une catastrophe. Nous en avons immédiatement averti la Ville de Nivelles », explique Philippe Ponlot qui pilotait le projet.

Stocker 16.000 m³ d’eau

Le bureau d’experts HCO engagé par Motown Thines a prévu plusieurs ouvrages dans le premier permis en attente d’une approbation de la Région wallonne : la reconstitution de zones de pleines terres arborées, favorisant l’infiltration des eaux et augmentant la perméabilité du site de 40%, l’implantation de deux poutres de retenues d’eau et des zones de débordement sur la rivière, une meilleure gestion de l’affluent Fontaine Herman, le placement de drains et d’un réseau d’égouts de grande dimension compatibles avec le réseau existant.

Le permis d’assainir obtenu et mis en œuvre prévoit le curage des bassins qui seront gardés. Les futurs permis à introduire poursuivront le réaménagement de zones perméables de pleine terre arborées et l’implantation d’ouvrages de rétention supplémentaires.

Lors de l’inondation de 2016, le débit de rejet des eaux de pluie qui se déversait vers la Thines comptait près de 6.000 litres par seconde. Par toutes les mesures prévues, le bureau d’experts HCO a calculé que ce débit sera diminué à 300 litres par seconde, mais aussi qu’un stockage de retenue des eaux de 16.000 m³ sera constitué.

« Grâce à ces installations, il est possible de stocker 16.000 m³ d’eau. Néanmoins, l’ensemble du site-même du Val de Thines n’en a besoin que de 6000 m³. Cela veut dire que 10.000 m³ seront disponibles pour toutes les eaux qui viennent de l’amont. C’est extrêmement bénéfique pour toute la Ville de Nivelles, qui est en aval du site de Val de Thines ; elle sera mieux protégée. Par ailleurs, les promoteurs vont aussi déminéraliser une grande partie du site, ce qui favorise l’infiltration des eaux et diminue les quantités évacuées vers la Thines », appuie Erwin Hancq, ingénieur spécialisé en voirie, égouttage et gestion de eaux du bureau HCO.

Enfin, Motown Thines a vérifié le permis du RER datant d’une vingtaine d’année ; les rails sont déposés sur du tarmac et non plus sur du ballast. Toute cette zone de voies de chemin de fer devient donc imperméable. Des bassins d’orage ont été prévus par la SNCB – Tucrail mais doivent être adaptés aux normes de pluviosité actuelles. Vu les déferlements d’eaux d’orages vers la Thines constatés rue Lossignol en juin 2016, Motown Thines a expliqué ceci à la Ville de Nivelles qui se charge de toutes les vérifications auprès de la SNCB avec ses services.

Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW