Les chiffres du Covid remontent en Luxembourg: nos hôpitaux repassent en phase 1.A

La situation reste sous surveillance.
La situation reste sous surveillance. - Photo News

Ce passage de la phase 0 à la phase 1.A est lié à la tendance à la hausse des données épidémiologiques et d’hospitalisation observée ces derniers jours.

«Ce lundi matin, nos hôpitaux comptaient 4 patients Covid en soins intensifs (2 à Marche, 1 à Libramont et 1 à Bastogne) et 16 patients Covid hors USI (9 à Arlon, 3 à Marche, 3 à Libramont et 1 à Bastogne). Après être redescendus en phase 0 le 21 juin dernier, nos hôpitaux généraux devront donc repasser en phase 1.A et réserver 25% de leur capacité réelle en lits de soins intensifs aux patients Covid soit 10 lits covid en unité de soins intensifs. Quatre à Arlon, deux à Marche, trois à Libramont et un à Bastogne», indique l’intercommunale Vivalia.

Ce passage à la phase 1.A ne perturbera pas l’activité dans les hôpitaux: les consultations, opérations et rendez- vous médicaux sont maintenus.

Le vius est toujours présent

Les visites restent autorisées dans les conditions fixées : une personne par patient et par jour, en chambre uniquement en respectant les horaires prévus, interdites à des patients Covid et aux visiteurs de moins de 18 ans sauf cas exceptionnels.

Les règles sanitaires en vigueur restent d’application : respect de la distance de sécurité, port du masque en permanence partout dans l’hôpital, nettoyage des mains au gel hydroalcoolique.

«Merci à toutes et tous de continuer de respecter l’ensemble des personnes travaillant dans nos hôpitaux. Elles sont là pour vous aider et le respect doit être mutuel. Nous tenons d’ailleurs à remercier toutes nos équipes pour leur professionnalisme et leur investissement chaque jour.Le passage en phase 1.A souligne que le virus est toujours bien présent dans notre quotidien et nous tenons à rappeler que seule la vaccination nous permettra de sortir de cette crise», souligne Vivalia.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG