SC Charleroi: face à Malines, il faudra cette fois plus que la manière

Pour remplacer Nicholson, Still a plusieurs options...
Pour remplacer Nicholson, Still a plusieurs options... - Photo News

Reste qu’avec un bilan de 13/24 et une 9e place à l’aube de cette 9e journée, les Carolos vivent toujours en deçà de leurs ambitions. Avec la séquence de calendrier à venir, il s’agira cette fois d’engranger un maximum de points. Ce dimanche soir, ils accueillent en effet Malines, avant de se déplacer six jours plus tard à Courtrai.

Avec trois points de moins, les hommes de Wouter Vrancken ont soufflé le chaud et le froid cette saison, capables de battre l’Antwerp ou l’Union, mais aussi de s’effondrer face à Anderlecht.

« On se prépare à affronter le meilleur Malines », assure Edward Still. « Le retour de Joachim Van Damme le week-end dernier (NDLR contre OHL, 2-0) a rééquilibré cette équipe. Et, à différentes positions, ils ont des joueurs qui savent se montrer décisifs, comme Storm. Ils ont différents profils comme Mbrabti, Cuypers devant ou Shved qui peuvent faire gagner le match à tout moment sur une action individuelle. Malines exerce aussi un pressing très puissant, dynamique. »

Ce match, qui vient huit jours après la venue de Bruges, Edward Still aura pu le préparer dans les meilleures conditions, n’eût été le « feuilleton » Nicholson, finalement opéré jeudi à la pommette et donc forfait.

« C’est un plaisir d’avoir une grosse semaine comme celle-là, où l’on peut être complet sur les différentes dimensions. On a fait un travail physique intéressant et on voulait qu’il soit individualisé. Au fil des semaines, on essaie que les différents profils de joueur puissent effectuer le travail qui est le plus pertinent pour eux. Au niveau tactique, on a eu bien le temps de débriefer notre match contre Bruges, qui a été très bon, mais qui ne nous a rien rapporté. On doit maintenant produire notre meilleur match contre Malines. »

Pour remplacer Nicholson, son meilleur buteur (4 buts), Still a plusieurs options. Il peut mettre Bedia à la place du Jamaïcain dans un même dispositif, ce qui a été le plan B habituel. Il peut aussi relancer Fall, buteur à Gand, et qui avait entamé la préparation dans cette position quand Nicholson jouait au pirate des Caraïbes à la Gold Cup. Enfin, Benchaib dans un rôle de faux « numéro neuf » constitue une autre option, le jeune Descotte n’étant peut-être pas encore prêt à ce niveau.

L’entraîneur carolo retrouve un autre atout offensif dans sa manche avec le retour d’Ali Gholizadeh. Il y a deux semaines, à Gand, l’Iranien avait trouvé le chemin des filets avant de prendre celui des vestiaires pour une deuxième carte jaune. « Son début de match à Gand était sa meilleure prestation jusque-là. C’était la première fois qu’il pouvait être décisif de cette façon cette saison. On espère maintenant qu’il peut continuer sur cette lancée. Sur base des années précédentes, Ali doit être un joueur clé de notre équipe. Il a les qualités pour cela, le système de jeu lui convient parfaitement. Physiquement, il est bien. Il a tout en mains pour confirmer et passer ce cap. À lui de le faire. »

Tout le foot amateur et chez les jeunes

Aussi en Sporting Charleroi