La Petite École de Gentinnes, un exemple en termes de biodiversité

Le sentier et la mare de la Petite Ecole de Gentinnes.
Le sentier et la mare de la Petite Ecole de Gentinnes. - D.R.

La Petite École de Gentinnes est l’une des 417 écoles ayant déjà participé à la campagne « Ose le vert, recrée ta cour » en Wallonie. Grâce à cet appel à projets, l’école a réaménagé ses espaces extérieurs pour leur apporter plus de biodiversité, de contact avec la nature et de convivialité. Parmi les nombreux aménagements de cette école, on peut citer : douze buttes potagères en permaculture, une mare, un pré fleuri, des composts, une réserve d’eau, un coin feu ou encore divers aménagements ludiques.

L’enseignant en charge du lieu, Monsieur Joffray Poulain, témoigne : « Cette prairie est bien plus qu’un décor bucolique, c’est un lieu d’apprentissages multiples face aux défis d’aujourd’hui et de demain. Les pieds au sol, les enfants se connectent ou se reconnectent au Réel. Le dehors rejoint et développe tous les enfants et tout l’Enfant. ‘Sortir de l’école, pour mieux y rentrer’. Les enfants rentrent dans leur classe, remplis d’images, de sensations et d’expérimentations vécues avec leurs mains, leur tête et leur cœur. »

La Ministre de l’Environnement sur place

Pour sa quatrième édition, l’appel à projets « Ose le vert, recrée ta cour », a débuté. Toutes les écoles fondamentales wallonnes qui souhaitent réaménager leurs espaces scolaires extérieurs pour plus de biodiversité, plus de contact avec la nature et plus de convivialité étaient invitées à déposer leur candidature. Pas moins de 213 dossiers ont été introduits cette année !

« Ce nouvel appel a connu un franc succès : la motivation et la volonté d’agir sont manifestes », explique Céline Tellier avec enthousiasme. « J’encourage donc vivement les enseignants et le personnel scolaire à offrir des espaces de nature aux enfants et des opportunités de contact avec elle. Car la nature a tant à offrir et ce, dès le plus jeune âge ! Je suis donc ravie que la Wallonie puisse permettre plus de nature dans nos cours d’école et soutenir les pratiques pédagogiques en connexion avec notre environnement. »

Les 53 écoles lauréates bénéficieront dès novembre 2021 de l’accompagnement personnalisé par un coach référent de GoodPlanet Belgium ou Natagora et ce jusqu’en mai 2023, ainsi que d’une bourse comprise entre 1000 € à 3500 € pour leur permettre de mener à bien leur projet. La nouveauté de cette 4e édition est de permettre aux écoles d’aménager un espace situé en dehors de l’enceinte scolaire, accessible à pieds.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Gentinnes (c.f. Chastre)Région wallonneChastre (Brabant wallon)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'actu du BW