Manneken-Pis participe à la lutte pour le climat

Manneken-Pis.
Manneken-Pis. - D.R.

Avec ce nouveau costume réalisé uniquement à partir de matières recyclées, notre ketje se joint au combat et rappelle l’importance des enjeux climatiques pour les générations futures. Nous sommes à un tournant majeur de l’histoire de l’humanité et Manneken-Pis en est pleinement conscient. Ce costume symbolise l’engagement de la Ville de Bruxelles à sa participation active dans la lutte pour le climat.

Le dernier rapport du GIEC sur le climat établit avec certitude que l’origine du dérèglement climatique est liée à l’activité humaine. Certains impacts sont désormais irréversibles, comme la fonte des glaciers et la montée des eaux. Il est urgent d’agir ensemble, collectivement et politiquement pour sauver l’humanité.

« Sans décisions politiques fortes et ambitieuses, les catastrophes naturelles seront de plus en plus nombreuses et de plus en plus violentes. C’est pourquoi je suis fière que notre Ketje porte les couleurs de la COP26 où nos gouvernements ont rendez-vous avec l’Histoire », explique Delphine Houba (PS), échevine de la Culture, du Tourisme et des Grands événements à la Ville de Bruxelles. « Avec ce nouveau costume, Manneken-Pis – et avec lui, la Ville de Bruxelles – défend une réelle justice climatique et environnementale. »

Le dérèglement climatique n’est donc plus une perspective lointaine. Les récentes inondations catastrophiques en Belgique et les phénomènes climatiques extrêmes survenus dans d’autres pays (dôme de chaleur, sécheresse, incendies, inondations, etc.) nous le rappellent régulièrement.

« Le changement climatique est une problématique qui concerne tout le monde. C’est donc un grand honneur que le plus célèbre des Bruxellois, et peut-être même des Belges, porte un costume COP26 aujourd’hui », ajoute Martin Shearman, Ambassadeur britannique en Belgique.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES