L’ambassade britannique en Belgique habille Manneken Pis pour la COP26

Illustration
Illustration - Photonews

L’objectif de l’action est de sensibiliser le public aux problèmes climatiques, dans le contexte de l’ouverture de la 26e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), qui se tiendra à Glasgow, en Écosse, du 31 octobre au 12 novembre.

L’ambassadeur britannique en Belgique, Martin Shearman, a présenté le nouveau costume de Manneken Pis à l’échevine de la Culture, Delphine Houba et à l’échevin du Climat, Benoit Hellings, dans le cadre d’une cérémonie qui s’est tenue mercredi à l’Hôtel de Ville de Bruxelles. « Le changement climatique est un problème qui concerne tout le monde », a déclaré Martin Shearman. « C’est donc un grand honneur pour nous que le plus célèbre des Bruxellois, peut-être même des Belges, porte aujourd’hui son costume de la COP26. »

Le nouveau costume de Manneken Pis se compose d’une casquette bleue, d’un t-shirt blanc arborant le logo COP26, d’un pantalon vert et de chaussures blanches à rayures vertes et lacets violets. La confection de la tenue, à l’exception des chaussures, a été réalisée sur base du principe de l’upcycling, soit avec des vieux vêtements recyclés. Le costume sera conservé au Musée de la Garderobe Manneken-Pis à Bruxelles, où il sera présenté comme exposition principale jusqu’au 26 novembre.

On soulignera, par ailleurs, que les collaborateurs de l’ambassade britannique en Belgique ont relevé, depuis le 1er novembre 2020, le défi de dessiner le mot « COP26 » sur la carte de la Belgique à l’aide du tracker sur la plateforme « Strava ». L’équipe a couru et roulé sur un total de 37 parcours, 35 à pied et 2 à vélo, totalisant 633 kilomètres. Les trajets ont emmené les membres de l’ambassade dans huit des dix provinces belges.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bruxelles (Bruxelles-Capitale)
Notre sélection vidéo
Aussi en Belgique