Les établissements Horeca et les événements publics fermés de 1h à 6h à Florenville

Plusieurs faits de violence graves ont eu lieu dans le centre de Florenville ces derniers mois.
Plusieurs faits de violence graves ont eu lieu dans le centre de Florenville ces derniers mois. - D. R.

Après la commune de Bastogne qui a pris des mesures cet été pour lutter contre les incivilités nocturnes, c’est la commune de Florenville qui lui emboîte aujourd’hui le pas. Les autorités communales ont ordonné qu’à partir de ce vendredi 29 octobre, et jusqu’au 30 novembre, tous les débits de boisson, les restaurants et les événements ouverts au public soient fermés entre 1h et 6h du matin. Les établissements concernés assureront leur dernier service à 00h30. Une décision forte prise à la suite de plusieurs faits de violence constatés ces derniers mois dans Florenville. L’ordonnance prise par la bourgmestre Caroline Godfrin fait état de « faits de violence graves qui se sont déroulés récemment aux abords immédiats de différents débits de boisson situés sur le territoire de la commune de Florenville ». Des faits qui ont impliqué la plupart du temps « des personnes en état avancé d’imprégnation alcoolique ».

33 % des incidents sont des bagarres

Depuis juillet, le phénomène s’est encore aggravé semble-t-il. C’est pourquoi, la bourgmestre florenvilloise a demandé à la zone de police de Gaume de réaliser une analyse des incidents se déroulant sur l’espace public et aux alentours des établissements Horeca du centre de Florenville. Il en ressort que 33 % des incidents sont des bagarres ou des coups et blessures volontaires. Arrivent ensuite les nuisances sonores (17,8 %) et l’ivresse sur la voie publique, à égalité avec le vandalisme (13,3 %). Ces incidents surviennent surtout le samedi et le dimanche. Les périodes les plus critiques étant les nuits de vendredi à samedi de 23h à 4h et les nuits de samedi à dimanche de minuit à 4h.

Toute infraction à ces dispositions pourra être punie d’une amende administrative pouvant aller jusqu’à 350 euros.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Bastogne (prov. de Luxembourg)Florenville (prov. de Luxembourg)

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers