La FGTB et l’OGBL renforcent leur collaboration pour mieux défendre les frontaliers

La FGTB et l’OGBL renforcent leur collaboration pour mieux défendre les frontaliers

Depuis 20 ans déjà, la FGTB et l’OGBL, le syndicat le plus important au Grand-Duché de Luxembourg, collaborent. Pour formaliser cette collaboration, des accords ont été signés en 2001 et 2015. Les deux organisations syndicales ont signé il y a quelques jours un nouvel accord, qui vient remplacer les précédents.

Ce partenariat entre la FGTB et l’OGBL vise plus particulièrement la défense des intérêts des travailleurs frontaliers, tant au niveau de la prise en charge des dossiers individuels qu’à celui d’un rôle accru de pression politique à l’égard des pouvoirs publics et du patronat.

Des bureaux d’accueil mis à disposition

Concrètement, cela se traduit par le développement et l’amélioration du service des consultations sociales. Dans ce cadre, la FGTB met à disposition de l’OGBL des bureaux d’accueil pour les permanences. À ce jour, l’OGBL dispose d’un bureau d’accueil pour les permanences de :

o Bastogne : tous les mardis après-midi et les 1ers samedis matin du mois ;

o Vielsalm les 1ers et 3èmes jeudis après-midi du mois ;

o Aywaille les 1ers et 3èmes lundis après-midi du mois.

La FGTB assure également l’accueil des travailleurs frontaliers pour ses affiliés mais aussi pour les membres de l’OGBL :

o A Arlon : tous les jours de la semaine selon l’horaire d’ouverture des bureaux ;

o A Virton : dans les locaux de la Mutualité Socialiste les 2ème mercredi après-midi et 4ème samedi matin du mois.

Sur une année, le service Frontaliers accueille entre 2.500 et 2.700 personnes. Entre 500 et 600 dossiers litiges sont ouverts. Et plus de 320 déclarations fiscales luxembourgeoises sont traitées.

Le comité de suivi est composé de 2 membres de la FGTB (le Secrétaire Régional et la coordinatrice du service frontaliers) et de 2 membres de l’OGBL (un représentant du bureau exécutif et le responsable des frontaliers belges).

Le comité de suivi a pour mission :

– d’assurer l’organisation du travail syndical dans le cadre du présent accord ;

– d’initier des actions transfrontalières communes et de vérifier le suivi des actions ;

– d’assurer le suivi de l’actualité syndicale et politique concernant les problèmes communs.

Des relations étroites

Au quotidien, les relations entre l’OGBL et la FGTB Luxembourg sont étroites. Les équipes de part et d’autre de la frontière partagent expériences, conseils et visions politiques dans toute une série de domaines qu’elles défendent sur le terrain ; notamment en matière de mobilité, de conditions de travail, de salaire, de santé en milieu professionnel. Lors de congrès, de colloques voire de manifestations, l’OGBL et la FGTB dans leur ensemble, Centrales comprises, unissent leur voix dans un même objectif : la défense des intérêts de leurs affiliés.

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG