Procès de Luc Nem à Namur: son avocat demande une peine maximale de 15 ans

Me Sine demande une peine maximale de 15 ans.
Me Sine demande une peine maximale de 15 ans. - S.D.

Me Sine, l’avocat de Luc Nem, reconnu coupable pour le meurtre de Marielle Tournay le 28 novembre 2019, demande aux jurés de personnaliser le dossier de son client. « Mon client ne doit pas être puni pour tous les auteurs de violences conjugales. Les jurés doivent prendre en considération la personnalité et le vécu de mon client », dit-il.

En effet, pour lui, l’enfance très difficile, le manque d’amour et d’éducation de son client doivent être pris en considération.

En ce qui concerne sa dépendance à l’alcool, il rappelle que tout le monde ne peut pas se sortir de cette addiction. « Mais il ne boit plus depuis deux ans. Et avec une prise en charge psychologique solide et l’arrêt de la boisson, comme le soulignent les experts, le risque de récidive est limité, sinon nul. »

Les experts ont toutefois souligné que le travail d’introspection sera long. « Mais mon client voit déjà trois fois par mois un psychologue. Alors certes, il a déjà manqué à ses obligations dans le passé. Mais là, il va rester en prison plusieurs années et donc, il aura le temps de réfléchir et d’être plus motivé à sa sortie. »

Il rappelle que son client a fait part d’excuses sincères et tire des leçons de ce drame. Il demande aux jurés de donner une peine maximale de 15 ans.

Shanti Duparque

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Namur (prov. de Namur)
Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers