L’hécatombe sur les routes en Luxembourg : trois accidents graves en 1 semaine

L’hécatombe sur les routes en Luxembourg : trois accidents graves en 1 semaine

Les conditions climatiques ont fait une victime de plus sur nos routes. Jeudi soir, un automobiliste de 64 ans a été grièvement blessé lors d’une sortie de route à hauteur d’Achouffe, dans la commune d’Houffalize. Le conducteur aurait été surpris par la chaussée glissante à hauteur d’un virage. C’est un autre automobiliste qui a prévenu les secours après avoir repéré l’épave échouée sur le bas-côté de la route. Originaire de la région d’Houffalize, la victime a été transportée à l’hôpital dans un état critique. Son pronostic vital est engagé, apprenait-on vendredi matin auprès du parquet.

C’est le troisième accident grave survenu sur les routes du nord de la province en moins d’une semaine. Samedi dernier, un Salmienne de 71 perdait la vie dans un accident sur la route reliant Vielsalm et la Baraque Fraiture. Mardi, un Limbourgeois d’une trentaine d’années décédait après s’être écrasé contre un arbre à bord de son 4X4 sur la route reliant les villages de Mormont (Érezée) et Grandmenil (Manhay).

Danger sournois

Pareille hécatombe n’a malheureusement rien d’exceptionnel en cette période de l’année. « Chaque année, c’est la même chose. Les conditions sont très difficiles entre l’automne et l’hiver », souligne Benoit Godart, porte-parole de l’Institut Vias. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte pour expliquer la dangerosité de la route en cette saison. « Le changement d’heure fait qu’on circule dans le noir aux heures de pointes. Les feuilles mortes jonchent le sol, les tracteurs répandent de la boue sur la chaussée, les routes sont grasses. On observe par ailleurs les premières gelées, comme jeudi soir vers 19h. Contrairement aux épisodes neigeux lors desquels les automobilistes adaptent instinctivement leur conduite, le danger est ici plus sournois, moins visible, en raison des plaques de verglas ou des feuilles mortes qu’on ne distingue pas toujours. »

Si le phénomène touche l’ensemble de la Wallonie, la province du Luxembourg est loin d’afficher les meilleurs résultats. « À l’échelle de la Wallonie, la tendance en termes d’accidents mortels est relativement bonne. En province du Luxembourg, ces chiffres semblent plutôt stagner. Ce n’est pas une bonne chose, même s’il faudra attendre la fin de l’année pour tirer un bilan et identifier les zones les plus touchées. »

D’ici-là, les usagers sont invités à redoubler de vigilance. « Mieux vaut pour les personnes qui ne disposent pas de pneus neige éviter de sortir dans des conditions difficiles, quand les routes sont verglacées par exemple », poursuit Benoit Godart. « Qu’on soit bien équipé ou pas, il faut prévoir des temps de déplacement plus long, respecter les distances de sécurité et adapter sa vitesse aux conditions climatiques. »

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en PROVINCE DE LUXEMBOURG