La Nouvelle-Zélande envisage d’interdire progressivement la vente de tabac

La Nouvelle-Zélande envisage d’interdire progressivement la vente de tabac
Belga

Actuellement, la réglementation en vigueur interdit aux Néo-Zélandais de moins de 18 ans d’acheter du tabac et à compter de 2027, cet âge limite augmentera d’un an tous les ans, a indiqué la ministre de la Santé Ayesha Verrall.

« Nous voulons nous assurer que les gens ne commencent jamais à fumer… en vieillissant, eux et les générations futures ne pourront jamais acheter légalement du tabac », a-t-elle déclaré. La ministre a précisé que le gouvernement adoptera une loi visant également à restreindre le nombre de lieux pouvant vendre du tabac et n’autoriser que les produits contenant un faible taux de nicotine, afin de diminuer le risque de dépendance.

Mme Verrall a souligné que ces mesures permettront à la Nouvelle-Zélande de conserver son rôle de leader mondial en matière de lutte contre le tabagisme. En 1990, l’archipel avait interdit à l’industrie du tabac de sponsoriser le secteur du sport et en 2004 de fumer dans les bars. « C’est un jour historique pour la santé de notre population », a-t-elle estimé.

Le tabagisme, à l’origine d’un cancer sur quatre, reste la principale cause de décès évitable en Nouvelle-Zélande.

La ministre a souligné que le bilan sanitaire était particulièrement lourd au sein des communautés maories et du Pacifique, où le taux de tabagisme est environ deux fois plus important que les 13,5 % enregistrés au sein du reste de la population.

Aussi en Monde