Tentative de meurtre à Eghezée: une victime tétraplégique et un auteur recherché

Un portrait-robot d’un des deux individus a pu être réalisé.
Un portrait-robot d’un des deux individus a pu être réalisé. - Police Fédérale

Le mardi 4 janvier dernier, aux alentours de 21h, un homme blessé par arme à feu a été sauvagement « lâché » par deux individus devant la caserne des pompiers située Chaussée de Namur à Eghezée.

La scène a été filmée par les caméras des alentours. On peut y voir qu’une voiture a amené la victime sur place, l’a fait descendre devant le bâtiment, puis a directement pris la fuite.

La victime a rapidement été prise en charge par les pompiers. Plusieurs membres du personnel croyaient vraiment être dans un film face à un tel scénario.

Sur le moment même, la victime, âgée de 55 ans et de nationalité albanaise, n’a pas voulu donner d’explications sur ses blessures. Elle a été emmenée en urgence à l’hôpital.

La discrétion assurée

Ce mercredi, la police fédérale annonce que la victime restera, malheureusement, tétraplégique suite à ses blessures.

Depuis trois semaines, les enquêteurs essaient d’y voir plus clair dans toute cette affaire. Après avoir entendu le blessé, il ressort qu’il fréquentait régulièrement la place de la Vaillance à Anderlecht et la chaussée de Waterloo à Saint-Gilles.

Toutes ces personnes se déplaçaient à bord d’un véhicule de teinte foncée immatriculé en Allemagne et étaient escortées par un autre véhicule de couleur rouge.

Un portrait-robot d’un des deux individus a pu être réalisé. Il est âgé entre 30 et 35 ans, mesure environ 1m80, a les cheveux foncés et une barbe.

Il est demandé aux personnes qui auraient été témoin de ce fait ou qui auraient des informations sur celui-ci de prendre contact avec les services de police.

La discrétion est assurée.

Si vous avez plus de renseignements concernant ce fait, nous vous invitons à prendre contact avec la police via email : avisderecherche@police.belgium.eu. Vous pouvez également réagir via le numéro gratuit 0800/30.300.

S.D.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers