Carnavals et folklores à Mouscron: «organisations interdites» affirme la Ville

Le retour du Carnaval était très attendu.
Le retour du Carnaval était très attendu. - N. E.

Comme l’ont communiqué les services du Gouverneur de la Province du Hainaut : « sur base des informations reçues au sujet du variant Omicron et des échanges tenus en Conférence des bourgmestres ce 25 janvier 2022, les bourgmestres présents, sur proposition du Gouverneur f.f., constatent l’impossibilité d’organiser des activités carnavalesques et folkloriques en codes rouge et orange sur base du Baromètre validé par les autorités fédérales à partir du 28 janvier. »

Présente lors des débats, Brigitte Aubert a pleinement participé à cette prise de décision et attire de ce fait l’attention des organisateurs d’événements carnavalesques et folkloriques sur le territoire hurlu. En l’état actuel des choses, aucun événement de ce type ne peut avoir lieu dans la commune. Pour qu’il en soit autrement, il faut attendre une évolution positive de la situation sanitaire.

« En code jaune, les Bourgmestres envisageront la tenue de telles activités, dans le respect des consignes sanitaires du moment », conclut la bourgmestre mouscronnoise. Un temps en préparation malgré la menace Omicron, le Carnaval de Mouscron pourrait ne pas renaître de ses cendres tout de suite. Ce dernier, qui faisait vibrer les rues de la ville dans les années 80, devait logiquement faire son grand retour en mars, sous l’impulsion de Laurent Harduin. Les retrouvailles avec cette festivité « exhumée » attendront peut-être...

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Mouscron (Hainaut)Région wallonneprovince de Hainaut

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE MOUSCRON