Pensions: la ministre Karine Lalieux a présenté sa réforme au kern

Pensions: la ministre Karine Lalieux a présenté sa réforme au kern
Belga

Au début du mois de septembre 2021, la ministre avait présenté sa proposition de réforme dans la presse, mais celle-ci n’avait jamais été discutée en kern. Le Premier ministre Alexander De Croo avait en effet reporté le sujet à l’année 2022. Entretemps, la ministre a eu des contacts avec les parties intéressées: partenaires de majorité, académiciens, partenaires sociaux, société civile, etc. Ces rencontres bilatérales devraient faciliter le travail de négociation qui va bientôt commencer en inter-cabinets, les positions des uns et des autres étant ainsi déjà connues, précise-t-on au cabinet de la ministre.

Étant donné qu’il s’agissait du premier exposé officiel, la ministre Lalieux est revenue avec le plan tel devait être présenté à l’automne dernier. Ce texte, considéré comme base de travail, a été accompagné de notes complémentaires issues des différentes rencontres bilatérales. «Chacun a pu réagir de manière constructive», a indiqué le cabinet.

Dans ce plan, il est question d’un «âge de la retraite souple» à partir de 42 ans de carrière et d’incitants positifs pour les travailleurs après ce seuil ou d’une réduction de l’écart homme-femme par une meilleure prise en compte du travail à temps partiel. Les pensions, dont le minimum passera à 1.500 euros, constituent un des chantiers importants du gouvernement et de nature à activer le clivage entre les partis de gauche et de droite. Les négociations peuvent commencer.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Politique