Trente mois de prison ferme pour avoir braqué un magasin de nuit à Court-St-Étienne

Photo prétexte.
Photo prétexte. - Belga

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné lundi un habitant d’Ottignies né en 1992 à trente mois d’emprisonnement ferme. Déjà bien connu de la justice, l’homme était poursuivi pour le braquage au couteau d’un magasin de nuit, le 16 février 2020 peu avant 23h à Court-Saint-Étienne. À l’époque des faits, il n’était pas rentré à la prison de Saint-Hubert, où il était détenu. Durant l’enquête et encore à l’audience, le prévenu affirmait ne pas être allé sur place, prétendant qu’un jeune homme de Wavre qui a l’habitude de commettre ce genre de méfaits lui ressemble beaucoup.

Ce tiers avait été suspecté mais a fait l’objet d’un non-lieu. Sur le banc des prévenus, l’Ottintois continuait à dire qu’on l’avait confondu avec un autre sur les images de vidéosurveillance. Il clamait au passage n’avoir jamais volé dans un magasin.

Le 16 février 2020, l’auteur du braquage avait bloqué la porte du commerce avec une bouteille, avant de menacer avec un couteau l’étudiant qui était à la caisse. Comme il y avait assez peu d’argent à prendre, le voleur avait également dérobé l’iPhone de cet étudiant avant de quitter les lieux.

«Monsieur prétend qu’il ne commet pas ce genre de faits: c’est faux, il y a dans son casier judiciaire une condamnation pour extorsion avec armes. Le prévenu était en liberté depuis cinq jours, il était en fuite et sans domicile, sans possibilités de se changer. Et lorsqu’il a été arrêté, il portait exactement les mêmes vêtements que lors du braquage», avait requis la substitut à l’audience.

Les 30 mois de prison ferme infligés lundi au prévenu en état de récidive sont conformes aux réquisitions du ministère public.

# Belga context

View full context on [BelgaBox] ( http://m.belga.be?m=phimeejm )

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Faits divers