Moins de la moitié des sites de location de voitures sont en règle

Moins de la moitié des sites de location de voitures sont en règle
123rf

«De nombreux consommateurs vont bientôt partir en vacances et louer une voiture. Souvent, ils le font sur un site de réservation d’hôtel ou de compagnie aérienne. Les consommateurs doivent recevoir des informations en toute transparence sur les conditions de location et le rôle des courtiers», a souligné le commissaire à la Justice, Didier Reynders, dans un communiqué.

«Par exemple, les consommateurs doivent savoir quelle compagnie ils doivent contacter si leur vol est reporté. Ils doivent également recevoir des informations claires et complètes sur le prix total de la location et de l’assurance, pour éviter les mauvaises surprises au moment de récupérer la voiture», rappelle le Belge.

Or, près d’un tiers des sites web scrutés n’indiquaient pas si le consommateur devait contacter le courtier ou le loueur en cas de questions ou de plaintes. En outre, 28% des sites ne mentionnaient pas clairement le nom de l’entreprise du courtier et près de la moitié n’indiquaient pas clairement ce qui était inclus dans l’assurance.

Les autorités ont également constaté des problèmes liés à l’information sur les prix, comme des informations incomplètes sur les charges obligatoires (par exemple, les suppléments pour jeune conducteur ou les frais d’abandon, si le client doit laisser la voiture à un endroit différent de celui où il l’a prise).

Les autorités nationales contacteront les commerçants concernés pour qu’ils rectifient leurs sites web et, si nécessaire, engageront des actions coercitives conformément à leurs procédures nationales.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en Monde