Baromètre immobilier 2022: les jeunes achètent peu de maisons à Bruxelles

Ils sont seulement 11,6% dans les 18-30 ans à avoir acquis une maison à Bruxelles.
Ils sont seulement 11,6% dans les 18-30 ans à avoir acquis une maison à Bruxelles. - Photo News

Depuis peu, Fednot, la Fédération du Notariat, a mis sur pied un Baromètre immobilier en ligne. Ce dernier contient notamment les prix des maisons et appartements sur les cinq dernières années. Il permet également d’effectuer des comparaisons via une carte interactive. Ce baromètre repose sur une intelligence artificielle qui collecte automatiquement les données lors de la vente.

Ce mercredi 10 août, Fednot publie son premier Baromètre concernant les jeunes acquéreurs, soit les 18-30 ans. Alors que cette tranche d’âge représente 19,5 % de la population, elle a réalisé 29,8 % des transactions de biens immobiliers.

« Ce 1er baromètre met en évidence que le marché immobilier attire sans conteste les 18-30 ans », précise Renaud Grégoire, porte-parole de Notaire.be. « Ces jeunes représentent 19,5 % de la population de plus de 18 ans et pourtant ils ont effectué près de 30 % de l’ensemble des transactions immobilières du pays. L’annonce de la remontée des taux d’intérêt figure parmi les facteurs incitatifs. »

De manière globale, on peut remarquer qu’au 1er semestre 2022, les jeunes ont dû débourser plus qu’en 2021 pour une maison et un appartement situés en Belgique. Le prix médian d’une maison a augmenté de 7,8 %, tandis que celui d’un appartement de 4,2 %.

Zoom sur Bruxelles

Lorsque cette tranche d’âge souhaite acquérir un bien immobilier, vers quelles communes se tourne-t-elle ? De manière générale, les jeunes achètent peu de maisons à Bruxelles. Seules 11,6 % des maisons ont été acquises par cette tranche d’âge, contre 23,4 % en ce qui concerne les appartements. C’est à Anderlecht (15,6 %) et à Bruxelles (16,5 %) que les jeunes ont été les plus actifs. Côté appartements, ils ont opté pour Saint-Gilles (près de 33 %), Schaerbeek (près de 30 %) et Anderlecht (25 %).

Le prix médian payé par les jeunes pour un appartement était au 1er semestre de 238.000 euros, soit un peu en deçà de la médiane globale bruxelloise (240.750 euros). Il s’agit d’une hausse de 3,5 % par rapport à 2021 (230.000 euros). Pour les maisons, les jeunes ont dû débourser 365.000 euros, soit un peu en dessous de la médiane globale bruxelloise (385.000 euros). Fednot constate cependant une hausse de 7,35 % par rapport à 2021 (340.000 euros).

Sans surprise, le Brabant wallon est la province qui compte le plus faible pourcentage de jeunes acheteurs de maisons et d’appartements… respectivement seulement 19 % et 12 %.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Notre sélection vidéo
Aussi en L'ACTU DE BRUXELLES