Richard Carapaz avant la Vuelta : «Je sais me battre pour la victoire finale»

Richard Carapaz avant la Vuelta : «Je sais me battre pour la victoire finale»

L’Équatorien de 29 ans ne vise rien d’autre que la victoire sur ce Tour d’Espagne 2022, qui débutera vendredi à Utrecht, aux Pays-Bas.

Le champion olympique de Tokyo est ambitieux à la veille de prendre part à sa cinquième Vuelta. «C’est le tour que je connais le mieux. Après ma deuxième place au Giro en début de saison, je débute avec de grandes ambitions. Je vise la victoire», a déclaré le pensionnaire de l’équipe INEOS Grenadiers en conférence de presse.

En 2020, il a longtemps été à la lutte avec Primoz Roglic mais le Slovène s’est finalement imposé avec 24 secondes d’avance. «Je suis déjà monté sur le podium, je sais ce que c’est de se battre pour la victoire. Ce sera une bataille de trois semaines, avec quelques étapes compliquées dès le début. Il y aura de nombreuses arrivées au sommet et le plateau est très relevé. La course s’annonce difficile et excitante. Mais j’ai eu une excellente préparation et je me sens prêt.»

Carapaz sera parfaitement bien accompagné au sein de son équipe INEOS Grenadiers, encadré par les grimpeurs Pavel Sivakov, Tao Geoghegan-Hart et Carlos Rodríguez. «C’est génial d’avoir la confiance de l’équipe, tout le monde est impatient d’en découdre.»

L’Équatorien a déjà reconnu le parcours du chrono par équipes inaugural, tracé dans les rues d’Utrecht. «C’est technique mais nous avons de gros rouleurs, je pense que nous pouvons signer une bonne performance.»

Le Tour d’Espagne, dont Roglic est le triple tenant du titre, se ponctuera le 11 septembre à Madrid.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo

Aussi en Cyclisme